Second tour des municipales : Dimanche 28 juin

Extrait du discours du 22 mai 2020 du Premier ministre :

Le premier tour des élections municipales s’est donc tenu le 15 mars avec un taux d’abstention significatif mais dans des conditions rigoureuses de distanciation physique et d’hygiène, et je tiens à en remercier tous les assesseurs et toutes les équipes municipales qui l’ont rendu possible.

(…)

À l’issue de ce premier tour, il reste encore à organiser un second tour dans près de 5 000 communes, pour lesquelles environ 16 millions d’électeurs seront appelés aux urnes. Il reste également 1 100 intercommunalités, dont les conseils communautaires ne sont pas complètement renouvelés.
Autant d’institutions qui jouent un rôle de premier plan dans la réponse à la crise et qui seront, le moment venu, aux avant-postes de la relance.

(…)

Ce ne sera pas un second tour « comme avant », si j’ose dire. Avec les maires qui organisent le scrutin, avec les candidats et leurs équipes de campagne, nous avons la double responsabilité d’assurer à la fois la sécurité de ceux qui participent au processus électoral et la sincérité du scrutin.
Comme nous l’avions déjà fait pour le premier tour, le ministre de l’Intérieur va engager dès la semaine prochaine la concertation avec les maires de France pour organiser en toute sûreté les opérations électorales proprement dites, en suivant précisément les recommandations du conseil scientifique.

(…)

C’est la raison pour laquelle sera également présenté, en quelque sorte à titre « conservatoire », le 27 mai prochain au Conseil des ministres, un projet de loi qui permettrait le report des municipales au plus tard jusqu’en janvier 2021, dans l’hypothèse où le conseil scientifique nous dirait, dans deux semaines, que les conditions sanitaires ne seraient plus réunies pour le 28 juin.

Discours complet : www.gouvernement.fr

Déclaration d’Édouard Philippe en vidéo