Election de Yves CHIPIER – Discours de Michel BALAIS

Ce matin à 10h s’est tenu en conseil municipal l’élection du nouveau maire, Yves CHIPIER, élu à 18 voix sur 23.
Michel BALAIS à quant à lui décidé de se retirer du conseil pour renforcer le renouvellement incarné par 5 élus de notre liste. Cette page s’est tournée dans un discours fort et émouvant, dont voici le verbatim.

Mesdames, Messieurs,
Au terme de 30 années d’engagement pour la commune et pour ses habitants, dont près de 20 ans en tant qu’adjoint au maire, une page s’est tournée pour moi dimanche dernier. Une majorité des votants du 2ème tour des Municipales s’est portée sur un autre projet et sur d’autres candidats que la liste que j’ai eu l’immense honneur de conduire et de présenter à nos concitoyens.
J’en suis naturellement déçu à titre personnel, et aussi pour toutes celles et ceux qui m’ont accompagné dans cette candidature, dont je connais la valeur et l’état d’esprit.

Je remercie toutes les électrices et les électeurs qui nous ont fait confiance et choisi notre projet, malgré le contexte compliqué que nous connaissons. Notre liste a donc obtenu 5 élus, sur lesquels chacun pourra compter, et devra compter.
Je ne ferai pas partie de ces élus, car après mûre réflexion et en plein accord avec mes colistiers, j‘ai décidé de me retirer et de permettre un renouvellement. Je n’abandonne pas mon intérêt pour la chose publique, et je serai toujours là pour agir et accompagner celles et ceux qui en auront besoin, plus en tant qu’élu, mais sous d’autres formes.

Au cours de ces années, j’ai beaucoup appris, j’ai reçu, j’ai donné, j’ai aussi mesuré la difficulté à œuvrer pour l’intérêt de tous et à conjuguer les attentes de chacun. J’ai été amené à mieux connaitre les ressorts et la nature humaine, dans ce qu’elle a de meilleur et aussi de moins reluisant.

Dans le dernier mandat de Jean Paul Colin, j’ai hélas pu voir la majorité en place se fissurer, les germes de la division se propager, pour finir dans le désordre le plus complet. Durant mes mandats d’élu, j’ai pu voir certains trahir leurs engagements, mentir ou se mentir à eux-mêmes, changer d’alliance ou se retourner les uns contre les autres. Ce n’est pas l’idée, cela n’a jamais été l’idée que je me fais de l’engagement publique et du respect de la parole donnée et des électeurs.
Heureusement, j’ai vu aussi de très belles personnes, parmi les élus, les agents territoriaux et les habitants, des actes forts ou courageux pour la défense des plus vulnérables ou de l’intérêt général. C’est dans les petites choses que l’on peut voir à qui on a affaire, croyez-moi.

Je salue l’excellente nouvelle pour nous, mais surtout pour notre territoire, de l’élection de Jérémy CAMUS en tant que vice-président à la métropole, dont chacun ici sait le poids et l’importance pour l’avenir de notre commune et de ses habitants. Connaissant ses qualités humaines et son engagement au service de tous, je suis confiant dans sa capacité à le faire vivre et à l’incarner.

Je termine donc mon propos en annonçant ma démission du conseil. J’ai une totale confiance dans la capacité morale et le niveau d’engagement de mes 5 colistiers pour remplir pleinement leur rôle d’élus d’opposition, dans le respect et l’exigence que nous devons à nos 339 électeurs.

Les défis à venir sont immenses. La société attend beaucoup de vous, et votre nouvelle majorité aura à s’y confronter et à prendre les bonnes décisions.

Je souhaite une pleine réussite à cette mandature, et formule le vœu que la bienveillance tant vantée ces derniers temps devienne ou redevienne une réalité.

Je vous remercie de votre attention.

Michel BALAIS